Prise de Position Confessionnelle
Il n'y a pas très longtemps, il y avait une métaphysique agréee. C'est à dire un langage partagé sur l'expérience ou la connaissance spirituelle. Nous pourrions lire, par exemple, las trente-neuf articles de l'église d'Angleterre. C'est intéressant. Dans le xviéme siècle on pouvait écrire des articles pour affirmer "la vérité" ainsi que pour contredire les odctrines d'un autre groupe Chréitien - par exemple :

L'article XXXI des xxxix articles
De l'oblation du Christ sur la Croix finis
L'offrande du Christ une fois fait, c'est la rédemption parfaite, propitiation, et la satisfaction de tous les péchés du monde entier, à la fois originale et la réalité, et il n'y a aucune autre satisfaction pour le péché, mais à lui seul. C'est pourquoi les sacrifices des masses, dans le lequel il a été souvent dit que les prêtres ne nous offre le Christ pour les vivants et les morts d'avoir une rémission de la douleur ou la culpabilité, des fables étaient blasphématoires et tromperies dangereux.

Les églises imposaient leurs point de vue
Contingence
Argument à partir de la  Possibilité et la Necessité (Reductio argument)
Dans la nature nous découvrons des choses dont l'existence est possible et celles dont l'existence est impossible, celles qui voient le jour et celles qui ne le voient plusn c'est à dire la contingence.
Faites l'assomption que tou être sera un être contingent.
Pour chaque être contingent il y a un temps quant il n'existe pas.
Donc c'est impossible qu'elle existe toujours.
Donc c'est possible qu'il y avait une époque où rien n'existait.
Donc à cette époque là il n'y avait rien qui pût faire exister ce qui existe maintenant.
En faisaint la présomption que tout ce qui existe serait contingent, nous avons réalisé un résultat absurde.
Donc ce n'est pas le cas que tout ce qui existe soit contingent.
Donc en certains cas l'existence  est nécessaire en tant que telle sans recevoir son existence contingente. Elle est la cause. Tous le monde l'appelle Dieu.
Téléologigue ou dessin
AU début du dixneuvième siècle l'hypothèse d'un dessinateur intelligent du Cosmos était raisonnable. Le principe de l'évolution était inconnu, la Bible avec le context de la "création" en Genèse perçue comme évidence de la création en six jours et les liens de Dieu et son Cosmos étaient compris comme moyen de partager la providence divine. Losque Newman se réfère au principe du Développement Chrétien, ce n'était pas que l'évolution de la doctrine en tant que telle, car il écrit en "La Consultation des Fidèles par rapport à la doctrine," qu'i pourrait consulter les fidèles comme un physicien consulte le poulse d'un patient pour mieux comprendre sa santé générale. Le consensus fidelium était un aspect important de la vie chrétienne.
Pourtant la théologie qui était perçue comme reine des sciences était perçue dans La Theologie et l'Université  un recueil d'articles sorti il y a quarante ans, comme servus servorum Dei," ouLle serviteur des serviteurs de Dieu - un discipline comme les autres avec son intérêt particulier. Voir infra pour une citation.
Trois points de vue sur Dieu, l'engagement  et la pratique religieuse.
ainsi qu'une page sur des implications spirituelles. 
Quelque soit notre foi
Les pages de cette sections s'agissent du spirituel. Toutefois nous abordons la question philosophique de l'existence de Dieu.  C'est nécessaire parce que noæus n'avons aucune ambition de rdéfinir le Christianisme. Le problème c'est que parfois la présentation ou même la prédication de nous convaincrait pas à moins d'avoir appris la théologie et sa fondation dans l'expérience. On ne peut pas prouver l'existence de Dieu mais on ne peut pas demontrer la fausseté mon plus. Pour la bénédiction à la fin de l'Eucharistie le texte anglican commence "La paix de Dieu qui dépasse toute nos connaissance, garde vos cœurs et vos âmes dans le connaissance et l'amour de Dieu ...  Nous connaissons l'amou de Dieu à travers le mystère de notre expérience ainsi que le mystère intellectuel. Ces pages comprennent deux pistes (pour commencer). D'abord nous présentons la piste de l'expérience, comme Rahner écrit qu'il faut rencontrer l'obscurité de Dieu. Deuxièmement nous présentons le mystère philosophique essentiel en laissant ouverte sa résolution dans la foi. Il y a un texte pour le jour de la Résurrection ... préparé en anglais pour la Mission Lèpre (France). Nous ajoutons des réflexions sur les arguments classiques pour l'existence de Dieu, parce que la logique irrefutable du mystère nous conduit envers la prière et la méditation.

Matthew Parker Archevêque de Cantorbéry 1559-1575


St Anselm