La vie en Jésus
La lecture des documents n'est pas tout à fait simple. L'hygiène personnel dans le désert serait amélioré par la circoncision, mais dans les Ancien et Nouveau Testaments cet aspect n'est pas mentionné. Certains théologiens croient que la circoncision de Jésus n'est qu'une sorte de baptême, quand il a reçu son nom dans la communauté de l'alliance, par exemple J. M  Creed.
D'autres commentateurs voir un lien avec la baptême de Jésus dans l'évangile de Mathieu.
1 En ce temps-là, Jean-Baptiste parut dans le désert de Judée et se mit à prêcher : 2« Changez de comportement, disait-il, car le Royaume des cieux s'est approché ! » 3Jean est celui dont le prophète Ésaïe a parlé lorsqu'il a dit : « Un homme crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, faites-lui des sentiers bien droits ! » ......
11Moi, je vous baptise avec de l'eau pour montrer que vous changez de comportement ; mais celui qui vient après moi vous baptisera avec le Saint-Esprit et avec du feu. Il est plus puissant que moi : je ne suis pas même digne d'enlever ses chaussures. 12Il tient en sa main la pelle à vanner et séparera le grain de la paille. Il amassera son grain dans le grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s'éteint jamais. »
1 Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain ; il arriva auprès de Jean pour être baptisé par lui. 14 Jean s'y opposait et lui disait : « C'est moi qui devrais être baptisé par toi et c'est toi qui viens à moi ! » 15Mais Jésus lui répondit : « Accepte qu'il en soit ainsi pour le moment. Car voilà comment nous devons accomplir tout ce que Dieu demande. » Alors Jean accepta. 16 Dès que Jésus fut baptisé, il sortit de l'eau. Au même moment le ciel s'ouvrit pour lui : il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. 17 Et une voix venant du ciel déclara : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; je mets en lui toute ma joie. »
En général nous prenons la TOB comme traduction car elle est excellente. Mais on s'interroge pour ce passage. En grec le verset 15 se dit :
Accepte qu'il en soit pour le moment. Car voilà comment nous devons accomplir toute la justice ...
ὁ Ἰησοῦς εἶπεν πρὸς αὐτόν· Ἄφες ἄρτι· οὕτω γὰρ πρέπον ἐστὶν ἡμῖν πληρῶσαι πᾶσαν δικαιοσύνην.
Nous avons déjà découvert que le mot dikaiosune (δικαιοσυνη) est "difficile". Le terme traduit la vérité, la miséricorde, le bien, le statut, le décret, la justice etc. Un texte clé à l'époque de la réforme, c'était Romains 5:1 sq. 1 Ainsi donc, justifiés par la foi, nous sommes en paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ ; 2par lui nous avons accès, par la foi, à cette grâce en laquelle nous sommes établis et nous mettons notre fierté dans l’espérance de la gloire de Dieu.
Accomplir ce que Dieu demande (voir supra) - oui, mais c'est également la justification, la miséricorde ou l'amour ... Le Christ reprend des idées et des idéaux de l'Ancien Testament. En ce cas nous constatons que le renouveau, la justification et la réalisation de la nouvelle alliance ... sont de l'ordre du jour. En outre le Christ effectue la justification pour tous les êtres humains.
St Mathieu explique que Jésus est la réalisation de l'espoir et de l'espérance du peuple de l'alliance au delà de la restauration du peuple, de la nation promise par les prophètes. La nouvelle alliance, c'est une transformation de la la condition humaine. La nouvelle alliance et le rédemption s'intègrent l'une avec l'autre. Donc Il y a certains points communs de la circoncision et du baptême. La description de la transformation, évidente dans la lecture attentive des textes, apporte une réalité spirituelle envers la nativité et ce qui s'ensuit ainsi qu'aux épîtres de St Paul ou à l'évolution de l'église primitive. 
Enfin, c'est le moment d'introduire la pratique spirituelle. La prière méditative incorpore une réflexion spirituelle sur ce que nous appelons les mystère de la foi. Dans le symbole d'Athanase, Dieu en trois personnes est incompréhensible (on suppose que c'est une incompréhension intellectuelle dépassée par l'intuition spirituelle). L'intellectuel n'est pas la totalité de la foi. La connaissance spirituelle est non moins réelle que les faits quotidiens. Nos croyances devraient définir les réalités spirituelles ainsi que les expériences vécues. Pourtant,  la foi est intuitive et les connaissance intuitives nécessitent une perspicacité imaginative.     


Le Baptême du Christ Andrea del Verrochio XVème siècle