Le développement

Conflit, évolution ou apprentissage

Vivre ensemble avec une foi sérieuse

et

les Croyances bien Pensées  
Cette section examine les conflits du passé dans le but de mieux comprendre la méthode d'une théologie contemporainene et progressiste. Par le passé, on mettait l'accent sur le Révélation.  La révélation n'est pas toujours, ou même tout à fait, appropriée, parce que nous avons le devoir de bien réfléchir nos croyances et notre foi.
Vivre dans le cosmos créé par Dieu enage "les sciences naturelles," la philosophie et la connaissance des textes.
Nous disons que la Bible incorpore la Révélation - ainsi que l'histoire, les origines chrétiennes et la prophétie de l'Ancien Testament
Les développements de la connnaissance humaine à travers les siècles devrait être pris en compte et débattus sans conflit dans le but de mieuu comprendre.
Comprendre la création c'est comprendre les processus initiés par le créateur. La compréhension entame le développement des méthodes adaptées ...
Ce n'est pas conflictuel puisque nous pourrions comprendre les différences de méthode appropiées. La question est connue depuis longtemps.
Enfin, la science (qui se dit connaissance) et le mystère spirituel étaient reconnus mais parfois mal présentés.   


Richard Hooker au xvième siècle et John Henry Newman au xixème siècle discutaient les atouts et les limites théologiques et ecclésiales

La question de l'autorité et la conviction était soulevée par Charles Darwin


Newman décrit le consensus fidelium


L'estprit et l'expérience nous conduisent vers le credo qui comporte les doctrines fonda- mentales. Le Credo trouve sa place dans la liturgie. 
Limites ecclésiales
Conviction et autorité
Consensus fidelium
Spirit et expérience
aa
Cette section raconte des aspects de l'évolution de la pensée chrétienne. A la fois elle suggère que les conflits connexes avec la religion sont "à éviter." Dans la mi XIXème siècle le débat sur la Bible et la lecture littérale n'étaient pas appropriés. C'est intéressant que certains penseurs Chrétiens, par exemple Newman, sont arrivés à comprendre la philosophie et les questions connexes. En sachant que le conflit est résolu depuis longtemps (sauf quelques minorités) nous présentons ces pages pour partager la méthode de dialoguer sur la religion. Il faut ajouter qu'étant donné que Dieu serait nécessairement à l'origine du Cosmos, les scientifiques  font en sorte que nous puissions mieux comprendre notre foi, en ce cas la foi et la doctrine chrétiennes.
Pour la photo, elle reflète la page sur le credo 
La foi intégrée serait bien réfléchie pour la cohérence interne. C'est à dire le cohérence théologique, par rapport à tradition de l'église et l'interpréation des textes.
La foi intégrée serait  philosohpique par rapport aux connaissances diverses, y incluses les recherches et les connaissances "ouvertes," c'est à dire sans but religieux.ou théologique.
La foi intégrée comporte des aspects affectifs. La page sur l'esprit et l'expérience présente l'espérance au niveau affectif, c'est à dire la foi inspirée par la bonté diverse de Dieu.